Trouver un bon coupe-faim pour limiter son appétit: mission impossible ?

Tapez dans google le mot "hoodia" et vous allez voir les centaines de compagnies voulant vous vendre du soi-disant "hoodia" d'origine...

Pour le surfer moyen, internet est génial, car il lui donne accès à une gamme de produits labélisés hoodia...Mais le fait est que 80% de ces produits "hoodia" ne contiennent à peine que 25% à 60% de hoodia.

C'est ce qui ressort des tests faits en labo par Alkemist Pharmaceuticals, un laboratoire spécialisé dans l'analyse biologique.

Et encore, tous les produits n'ont pas été testés. A croire qu'il y a des centaines d'imitations sur le marché. On n'en est sans doute pas loin.

Mais pourquoi donc ? Il est bien marqué sur le produit qu'il contient du vrai hoodia...Même si c'est vrai, il faut aller plus loin que la liste des ingrédients pour être certain de faire un bon achat.

Les 3 meilleurs coupe-faims pour limiter votre appétit : cliquez ici.

Acheter des coupe-faims : la checklist !

Point 1 : quelle partie de la plante a été utilisée ?

L'élément qui régule la faim, le P57, est présent dans le coeur de la plante, sa partie aérienne. Certains marchands de hoodia vous vendent des extraits de la plante : et dedans, ce sont juste les racines, les fleurs, les feuilles. Rien de tout cela ne fonctionne. Donc, si vous lisez que votre coupe-faim contient des extraits de hoodia, ce n'est pas un bon produit.

Point 2 : Quel type de hoodia a-t-il été utilisé ?

Il y a 13 sortes de Hoodia, et seule la variété Gordonii contient le P57 dans sa partie aérienne. Les autres variétés ne contiennent pas cette molécule, donc oubliez les, elles ne serviront à rien.

Top 3 des coupe-faims

Point 3 : d'autres ingrédients sont-ils présents ?

Là cela devient plus difficile, car tous vous diront qu'ils vous donnent du hoodia gordonii à 100% et rien d'autre. Alors que cette plante devient rare, comment les marchands peuvent-ils vendre leur produit si bon marché ? Simplement parce que ce n'est pas du hoodia parfaitement pur. C'est du Hoodia à 25, voire 60% le reste étant de la caféine pour vous speeder dans la journée.

En pratiquant de la sorte, ils limitent leurs coûts et gagnent plus d'argent en vous vendant un produit qui ne fonctionnera qu'à très fortes doses !

Point 4 : le marchand peut-il fournir des certificats ?

Le marchand doit pouvoir vous fournir des certificats d'analyse du produit (tests du style réalisés avec des appareils de chromatographie - HPLC), des certificats CITES qui prouvent l'origine du produit (Il faut que l'origine soit l'Afrique du Sud !) et un certificat de type OAC qui montre qu'il n'y a pas eu d'intermédiaires entre l'exportateur de hoodia et le fabricant du coupe-faim.

Exemple de certificat CITES:

Avec cela vous êtes parés à faire face aux arnaques sur le web !